Numériser vos diapositives avec le DigitDia 7000

Publié le : 20/01/2020 11:17:24
Catégories : Sorties produits, actualité

Numériser vos diapositives avec le DigitDia 7000

Le Scanner Reflecta DigitDia 7000 est un nouveau scanner de diapositives avec une résolution de 10 000 dpi. La technologie Automatic Touch assure l'élimination automatique du risque de poussière et de rayures. Comparé avec son prédécesseur DigitDia 6000, ce scanner Reflecta offre une meilleure résolution de numérisation, de 5000 à 10 000 dpi. La plage dynamique a aussi été améliorée : elle atteint une densité maximale de 4,2. Le Multipos Xposure - temps d'exposition multiples de type HDR - peut gérer des contrastes encore plus élevés. L'échantillonnage multiple combine plusieurs analyses pour réduire le bruit. Le sacnner DigiDia 7000 numérise automatiquement jusqu'à 100 diapositives provenant de différents magasins (CS, Universal, LKM, Paximat). Le temps de numérisation pour une résolution de 5000 dpi est indiquée par le fabricant comme prenant 2 minutes et 30 secondes, la numérisation de l'échantillon peut être effectuée en 15 secondes.

Pourquoi louer le scanner à diapos Reflecta DigitDia 7000

Correction automatique des poussières et rayures

Le scanner dispose d’une correction matérielle de la poussière et des rayures appelée MagicTouch. Pour des raisons de droit des licences uniquement, ce système n’appelle plus le système ICE depuis le modèle précédent. D'un point de vue technique, les méthodes de correction MagicTouch et ICE ne diffèrent que par le logiciel. Si vous numérisez avec SilverFast, le nom reste identique : dans le logiciel de numérisation de LaserSoft Imaging, la correction de la poussière et des rayures est toujours appelée iSRD. Toutes ces méthodes (iSRD, ICE, MagicTouch) ont en commun le fait qu'un rayon infrarouge balaye le métrage de film sur les montagnes et les vallées et que le procédé de correction correspondant effectue automatiquement des corrections d'image à partir de ce profil en hauteur et des pixels environnants. Ce faisceau infrarouge et le capteur infrarouge associé sont installés en permanence dans le scanner. Par conséquent, ces méthodes de correction sont également des méthodes basées sur le matériel et non pas une simple fonction logicielle.

Connection simple et rapide

La connexion à l'ordinateur est établie sur le DigitDia 7000 via une interface USB 2.0. Le matériel est compatible avec les systèmes MAC et Windows. Il faudra télécharger la bonne version du logiciel en fonction de votre version de système d'exploitation.

Simplicité d'utilisation et design

Il y a trois boutons à l'avant du boîtier: deux avec des flèches vous permettant de déplacer le bac à diapositives d'un pas à la fois, et un avec un point noir pour déclencher une numérisation une touche lorsque le logiciel CyberView est ouvert. Le traitement par lots ne peut pas être démarré avec ce bouton. Une petite LED verte informe via un signal clignotant de l’état actuel du scanner. Le scanner possède également un petit champ lumineux dans lequel vous pouvez placer une diapositive et peut ainsi être éclairée. Dès que vous placez une diapositive dans le champ lumineux et que vous l'enfoncez légèrement, le champ lumineux s'allume automatiquement. Si vous retirez à nouveau la diapositive, l'éclairage s'éteint. Cette petite fonction de visualisation de diapositives est un outil pratique pour visualiser rapidement une diapositive, par exemple pour vous assurer de numériser également la bonne image.

Un bac de diapositives est inséré dans le scanner à cet effet. Quiconque a déjà utilisé un projecteur de diapositives sait intuitivement quoi faire : le bac est poussé par l'arrière dans son axe jusqu'à ce qu'il atteigne la diapositive de transport, qui est complètement enfoncée dans le scanner. Le scanner est maintenant prêt à être utilisé - tout le reste est contrôlé via le logiciel ou via les boutons de boîtier situés sur le côté du DigitDia 7000.

Compatibilité des paniers à diapositives

Selon les instructions du fabricant, le DigitDia 7000 est compatible avec les types de bac à diapositives suivants:

  • Bac à diapositives Reflecta CS pour 40 ou 100 cadres CS
  • Bacs à diapositives selon DIN 108 pour 36 ou 50 diapositives de 35mm
  • Paximat 36 / 36S, 50 / 50S et bac à diapositives ronds 100 / 100S
  • Paximat Multimag bac à diapositives compact 50
  • Bac à diapositives LKM

Ce sont tous des types de bacs à diapositives courants. Si les diapositives sont stockées dans d’autres bacs à diapositives peu fiables, elles devront probablement être triées dans l’un des bacs à diapositives mentionnés ci-dessus. Les bacs à diapositives CS internes sont les moins en échec, ce qui n’est pas surprenant. Mais malheureusement, même à ce moment-là, vous ne pouvez pas scanner d’un seul coup la totalité du bac à diapositives de 10 diapositives.

En moyenne, il y a un bourrage une à deux fois par bacs à diapositives CS de 100, ce qui oblige l'utilisateur à intervenir et à relancer le processus de numérisation. C’est un taux acceptable. Cette circonstance n’est en fait ennuyeuse que si on lance le processus de numérisation, quitte le lieu de travail et revient au bout de quelques heures, pour s’apercevoir que le processus de numérisation a été arrêté à peine après les premières diapositives.

Toute personne souhaitant numériser sa collection de diapositives avec le DigitDia 7000 doit donc être consciente du fait qu'il est plutôt exceptionnel qu'un bac à diapositives entier soit entièrement numérisé sans aucune intervention de l'utilisateur. La règle est qu'il arrive parfois à un bourrage ou un accrochage, vous devez donc redémarrer le scanner.

Qualité d'image du reflecta DigitDia 7000

Seul le nouveau capteur, qui offre maintenant une résolution nominale de 10 000 ppp au lieu des 5 000 ppp précédents, différencie le Reflecta DigitDia 7000 de son prédécesseur. Dans ce chapitre, examinons dans quelle mesure cette augmentation de performance peut être mise en pratique.

Nous commençons par la résolution. Une numérisation miniature (3,6 x 2,4 cm) donne la résolution maximale spécifiée par le fabricant de 10 000 ppp en calculant un fichier image de 14 173 x 9 449 pixels, soit 133 133 mégapixels. Un tel fichier TIF a une taille de presque 380 Mo. Cela semble impressionnant. Quiconque a déjà abordé le sujet du balayage et sait que les fabricants ont mentionné la résolution maximale et effectivement atteint la résolution effective sont deux choses différentes

Vitesse de numérisation du reflecta DigitDia 7000

Le reflecta DigitDia 7000 nécessite un miracle de vitesse en tant que scanner de bac à diapositives , conçu pour numériser automatiquement de grandes quantités de diapositives en mode de traitement par lots, c'est-à-dire sans intervention de l'utilisateur. Enfin, vous pouvez simplement alimenter le scanner avec un bac de diapositives entièrement rempli, puis laisser l’appareil s’acquitter de sa tâche en silence après le démarrage du processus de numérisation.

Il ne faut pas oublier la question de la rapidité, car le fait de numériser un bac à diapositives en quelques heures ou en une journée fait une grosse différence. Par conséquent, nous avons également sorti le chronomètre lors de la numérisation avec le DigitDia 7000. Le périphérique était connecté via USB 2.0 à un ordinateur Windows 10 64 bits doté d'un processeur Corel7 et de 8 Go de RAM.

Partager ce contenu